Parc Botanique

Arboretum février 2013 (90) 2013-11-10 11.51.02 2014-03-16 15.34.40 2013-11-10 12.02.11 img_20161113_151854 2014-08-31 15.27.24

Cliquez sur une des photos pour agrandir

Aux confins du Finistère, du Morbihan et des Côtes d’Armor, perché à 144 mètres, le Parc Botanique des Montagnes Noires est né en 1993 de l’union de l’activité « pépinière » et de l’activité « travaux paysagers et maçonnerie ».

Son créateur, André COZIC est mu par la volonté de réconcilier les particuliers avec leurs jardins : aménager et profiter de son espace sans en être esclave. L’arboretum de 5 hectares en fait la démonstration : jardin de conception variée, il fait la part belle au naturel ; les grandes lignes développent un jardin à l’anglaise, épaulé par des jardins thématiques, à la française, à l’italienne… Le camaïeu de vert produit par les épicéas et les sapins côtoie des espèces très colorées : bruyères d’été et d’hiver, rhododendrons, camélias, azalées mollis…

Connu pour abriter la plus grande collection de conifères de France (plus de 500 taxons), une variété d’espèces peu communes le constitue. Le parc est avant tout un jardin paysager où les aménagements ont été conçus harmonieusement et organisés pour avoir le minimum d’entretien. Le jardin doit rimer avec promenade, cadre de vie agréable et non esclavage; il doit conserver une part de rêve.

En le créant, André COZIC, paysagiste-pépiniériste-artisan-maçon, a voulu démontrer à ses visiteurs, connaisseurs ou néophytes que la conception d’un jardin s’analyse sur le long terme. En prenant soin d’aménager chaque espace, de varier les espèces selon leurs tailles, leurs floraisons, on peut avoir à chaque saison un jardin où il fait bon vivre.

Ses principaux objectifs :

– respecter la taille, le volume au sol des végétaux au moment de leur plantation pour qu’à maturité ils s’épanouissent et s’intègrent dans leur espace paysager.

– organiser les massifs de manière à réduire leur entretien et celui de leur environnement immédiat.

– concevoir des architectures paysagées et diversifiées qui allient les espèces et les coloris en fonction des saisons.

Au plus haut point du parc, vous pourrez, par beau temps, découvrir, à l’est : Spézet et ses environs, au nord : la silhouette du mont Saint-Michel de Brasparts et le roc Trévézel, à l’ouest : à quelques 10 kms, le parc et le château de Trévarez et enfin au sud : la chaîne des Montagnes Noires.

 

img_20161113_154145 Arboretum avril 2015 (14) 2013-09-15 17.31.27 hdr 2013-11-10 12.00.10 Arboretum avril 2015 (17)

Cliquez sur une des photos pour agrandir